• Catherine Lara, 1972 bis

     

    1972, un deuxième album pour Catherine Lara

     

    33t Pressage France : 33t CBS 65304

     

     Face A
    1 Tu sais mieux que personne Daniel Boublil/Catherine Lara
    2 Mais qu’y a t-il au fond de l’eau Daniel Boublil/Catherine Lara
    3 Et le printemps Daniel Boublil/Catherine Lara
    4 Marche dans le temps Daniel Boublil/Catherine Lara
    5 Les années poussière Daniel Boublil/Catherine Lara
    6 Laisse aller Daniel Boublil/Catherine Lara

    Face B
    1 Le soleil borgne Daniel Boublil/Catherine Lara
    2 Fleur de sommeil Daniel Boublil/Catherine Lara
    3 Si la ville Daniel Boublil/Catherine Lara
    4 Ton âme se lit sur ton visage Daniel Boublil/Catherine Lara
    5 L’hiver Daniel Boublil/Catherine Lara
    ------------------------------
    Arrangements et direction orchestre : Jean Musy
    Réalisation artistique : Claude Dejacques
    Editions April Music

     

     A l’inverse du noir sinistre de la pochette de l’album précédent, celle-ci reflète les couleurs éclatantes, rouges, brunes ou mauves de l’automne. Comme pour l’album précédent, tous les textes sont signés Daniel Boublil et la direction musicale Hean Musy. A l’inverse du climat musical largement teinté de folk du disque précédent, celui-ci éclate dans tous les sens, néo-classique, rock, folk… Comme pour le disque précédent, deux titres ont trusté la mémoire collective par ondes radiophoniques interposées«Marche dans le temps » et « Les années-poussières ».
    Les textes choisis par Catherine Lara épousent de façon nuancée, avec délicatesse mais précision, les préoccupations de l’heure. « I had a dream » devient ici « tomberont sous les décombres des prisons des années sombres ». Le rêve de la fin des années soixante devient ici « laisse aller ton imagination loin des ruines des générations ». Quand d’autres parlent de message, elle constate qu’au fond de l’eau, « il n’y a rien que de l’eau ». Une petite merveille mélodique à la fin de la deuxième face : ‘Tu as beau taire ton silence / et crier ton indifférence / tu as beau étouffer tes cris / tu es toujours seule dans la nuit / ton âme se meurt sous ton visage » (« Ton âme se lit sur ton visage »). Et pour clore d’album, harpe, voix et cordes viennent évoquer un « Hiver que l’on imagine volontiers complètement noyé sous la neige et la brume, immensément calme et silencieux.


    Erwan Le Tallec Paroles et Musique 1985

     

    Catherine Lara, 1972 bis

    Tu sais mieux que personne

     

    Mais qu’y a t-il au fond de l’eau

     

    Et le printemps

    Marche dans le temps

     

    Les années poussière 

    Laisse aller

    Catherine

     

    Catherine Lara, 1972 bis

     Le soleil borgne

    Fleur de sommeil

    Si la ville

    Ton âme se lit sur ton visage

     L’hiver

     

     

     

    Catherine Lara, 1972 bis

     

     

    Le JUKE-BOX Géant est accéssible ICI

     

     

     

    « Hélène SEGARA, duos vidéosPaul Mauriat, Vol. 4 »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    2
    Jeudi 17 Mars 2016 à 18:45

    Une artiste que je connais vraiment peu,

    je serais bien incapable de citer un seul de ses titres de mémoire...

    bonne soirée

    1
    Jeudi 17 Mars 2016 à 14:21

    Des chansons inconnues de moi...

    Passe une bonne journée.

    Michel

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :