•  

    1960, petite année pour Sacha

     

    Face A1 :  Mon beau chapeau (Sacha Distel - Maurice Tézé)
    Face A2 :  Dites à l’orchestre (la… la… la…) (Sacha Distel - Maurice Tézé)
    Face B1 :  Les célibataires (Cahn - Maurice Tézé)
    Face B2:  Monsieur l’Baron (R. Bernard - Maurice Tézé)

    Orchestre: Bill Byers

     

    Sacha Distel, 1960

    Mon beau chapeau

    Dites à l’orchestre

     

    Les célibataires

    Monsieur l’Baron

     

     

     

     

    1960, un des rôles principaux du film " Les Mordus "

    Sacha Distel, 1960

     

     

     

    Partager via Gmail

    4 commentaires
  •  

    Aujourd'hui, Sacha Distel 1959

    prévoyés de passer un grand moment chez moi

    Je vous souhaite une bonne écoute avec ce grand charmeur.

     

     

    Face A : Nuages (joué au décollage) (Django Reinhard)
    Face B : Oh ! Quelle nuit (lonesome me) (joué à l’atterrissage) (Don Gibson - Maurice Tézé)

    Sacha Distel est accompagné par son trio

    Disque enregistré à 10500 mètres d’altitude et à 800 km/h à bord d’une caravelle Air
    France, afin de promouvoir "l’exceptionnelle insonorisation" de l’appareil qui "volai littéralement en avant du bruit de ses réacteurs".

    Sacha Distel, 1959


    Nuages

    Oh ! Quelle nuit

    Nous la retrouverons un peu plus loin dans ce post





     

    Face A1 : Scoubidou
    Face A2 : Ce serait dommage
    Face B1 : Quand on s’est connu
    Face B2 : Et que ça dure

     

    Selon le clarinettiste de jazz Mezz Mezzrow, le mot "scoobidoo" désigne un "mégot de
    cigarette de marihuana".

     

     Sacha Distel, 1959Scoubidou

    Ce serait dommage

    Quand on s'est connu

    Et que ça dure



    25 avril 1959

    Face A1 : Tiens, tiens, tiens
    Face A2 : Fascination
    Face B1 : Quelque chose en toi
    Face B2 : Insensiblement


    Sacha Distel, 1959Tiens, tiens, tiens

    Fascination

    Quelque chose en toi

    Insensiblement



     

    Face A1 : Dis ! O dis ! (Everybody loves a lover) (R. Adler - R. Allen - Louis Gasté)
    Face A2 : Je n’avais pas compris (Bruno Coquatrix)
    Face B1 : Oui, oui, oui, oui (Hubert Giraud - Pierre Cour)
    Face B2 : Oh ! Quelle nuit (Lonesome me) (Don Gibson - M. Tézé)

    Orchestre: Claude Bolling


    Sacha Distel, 1959Dis ! O dis !  

    Je n’avais pas compris

    Oui, oui, oui, oui 

    Oh ! Quelle nuit 

     

     


    Face A1 : Personnalités (Elle a le… Elle a la… Elle a les…) (Harold Logar - Lloyd Price - M. Tézé)
    Face A2 : Drôle de rêve (The preacher) (Horace Silver - M. Tézé)
    Face B1 : Ouah ! Ouah ! Ouah ! Ouah ! (S. Distel - M. Tézé)
    Face B2 : Allez ! Va ! (My heart is an open book) (H. David - L. Pockriss - M. Tézé)


    Sacha Distel, 1959 Personnalités 

    Drôle de rêve

    Ouah ! Ouah ! Ouah ! Ouah ! 

    Allez ! Va ! 



     

    Bande originale de la version française du film "Gigi" de Vincente Minnelli (1958).
    Face A1 : Tout ça n’est pas pour moi (par Sacha Distel) (Frederick Loewe - Boris Vian)


    Sacha Distel, 1959



    Tout ça n’est pas pour moi 






    La photo ci-dessous na rien à voir avec la pochette de son album

    sorti fin 1958 mais juste un clin d'oeil pour sa rencontre avec Brigitte

    Sacha Distel, 1959

    5 titres de cet album non pas encore été écouter

    les voicis.

    Ma chérie si jolie

    Rose d'or

    Le tour du monde ( le tour du monde en 80 jours )

    Quand tu viens chez moi mon coeur

    L'étang ( sans famille )


    Partager via Gmail

    13 commentaires
  •  

    Cette année là 1958, deux 45 tours pour Sacha Distel.

     

    Face A1 : Brigitte

    Face A2 : Á jamais

    Face B1 : Bonjour chérie

    Face B2 : Garde ça pour toi



    Brigitte

    A jamais

    Bonjour chérie

    Garde ça pour toi

     

     

    Face A1 : Garde ça pour toi (Catch a falling star) (Maurice Vidalin - P. Vance - L. Pockriss)

    Face A2 : Le mur (Maurice Vidalin - Gilbert Bécaud)

    Face B1 : Là, près de la fenêtre (In the wee small hours) (Maurice Vidalin - R. Hillard - D. Mann)

    Face B2 : Dors, mon amour (Pierre Delanoé - Hubert Giraud)

    Arrangements et Orchestre : Jean BAL

    « Dors mon amour » a été élu Grand Prix de l’Eurovision 1958

    chanté par "André Claveau"

     

     Garde ça pour toi

    Le mur

    Là, près de la fenêtre

    Dors, mon amour




    Partager via Gmail

    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique